Selon le coût de la vie

27/07/2011

C’est bien connu: le coût de la vie n’est pas le même d’une ville à une autre, d’une région à une autre.

Plusieurs facteurs influencent le coût de la vie: le taux de chômage, la densité de la population, le types d’entreprises et d’industries opérant sur le territoire…

Voici un classement non scientifique des villes selon leur coût de la vie.

Du moins cher au plus cher

  1. Trois-Rivières
  2. Sherbrooke
  3. Chicoutimi
  4. Rimouski
  5. Rouyn-Noranda/Abitibi
  6. Ville de Québec
  7. Gatineau/Outaouais
  8. Montréal

 

Trois-Rivières et Sherbrooke sont les meneuses du classement en raison du fort taux de chômage qui y règne. Les salaires y sont également plus bas que dans le reste de la province.

Chicoutimi et Rimouski sont situées « en région », ce qui explique leur classement favorable au niveau du coût de la vie.

Rouyn-Noranda est « en région éloignée »; le coût du transport des marchandises est plus élevé (la ville est située à plus de 600 km au nord de Montréal, le centre économique du Québec). On retrouve également des mines d’or dans cette région et les salaires versés dans cette industrie sont nettement au-dessus des moyennes normalement établies.

Ferment la marche les trois plus grosses villes du Québec: la Ville de Québec, Gatineau et Montréal.

Concernant Québec et Gatineau, leur économie respective est principalement basée sur les emplois gouvernementaux. La Ville de Québec est la capitale de la province du Québec, et Gatineau est à située à une très courte distance d’Ottawa, la capitale du Canada (une rivière sépare les deux villes). De nombreux habitants de Gatineau travaillent comme fonctionnaires fédéraux.

Montréal est la ville l’endroit où le coût de la vie est le plus cher au Québec, toutes régions confondues. Montréal, c’est la métropole, c’est la capitale économique du Québec, et la 2e plus grande ville du Canada (après Toronto). On compte aisément plus d’un million de Montréalaises et de Montréalais dans cette ville où les salaires sont en général plus élevés qu’ailleurs en province.